Thursday, June 7, 2012

NYC photo diary

Cela devait être des vacances de rêve, et elles l'ont été par bien des aspects, mais c'était sans compter sur le sweet pea qui me sert de cerveau.

Je me suis donc retrouvée coincée une fois de plus à New York (il y a trois ans c'était la neige qui m'avait clouée au sol américain), sans papiers, sans carte bleue, sans rien quoi. Don't ask. Heureusement que je n'étais pas seule dans cette ville.

Au bout du deuxième jour à fulminer dans l'appartement de Christopher Street en attendant un énième avion de sauvetage pour rentrer à Paris (et accessoirement faire mes cartons pour un déménagement prévu dans la foulée), j'ai passé en revue les quelques photos que j'ai prises et je me suis rappelé chaque rayon de soleil, chaque caïpirinha descendue dans les bars de Soho, chaque cookie croqué en pleine rue, chaque auto-portrait de Cindy Sherman vue au MoMA, et cette petite expo au Met sur la photographie de nu, qui recélait des trésors.

Finalement, c'était bien. La blonde E. m'a emmenée déjeuner dehors juste avant de reprendre l'avion, pour de bon cette fois. C'était la meilleure heure des deux derniers jours. More than perfect.

J'ai mis dans ma valise suffisamment de dentifrice à la cannelle et de granola à la banane pour tenir plusieurs semaines sans déprimer. C'est déjà ça. Et les prochaines vacances ne sont pas si loin.

















En parlant de granola, le faire soi-même est simplissime et gratifiant, vous pouvez suivre cette recette-là, impeccable.

A écouter en boucle, la BO de Sur la route, jouissive.


No comments: